septembre 2015 - TRIC | RTAC



APPEL À CONTRIBUTIONS: Bousculer la scène unilingue: 
Pratiques théâtrales bi- et plurilingues au Canada

Posted by | News | No Comments

Bousculer la scène unilingue: 
Pratiques théâtrales bi- et plurilingues au Canada

Rédacteur invités : Nicole Nolette et Art Babayants

La conjoncture entre langue(s) et théâtre a fait coulé beaucoup d’encre au Québec et au Canada francophone, souvent sans distinction du référent sociopolitique. Au Québec, des numéros récents d’Études françaises et de Jeu : revue de théâtre ont posé la question différemment. D’une part, les contributeurs à Études françaises ne s’intéressent « pas tant à la manière dont la langue investit la dramaturgie, qu’à celle dont la dramaturgie investit la langue » (Bovet 6). D’autre part, ceux qui, soit à partir de la position du spectateur ou de celle du praticien, écrivent dans Jeu : revue de théâtre répondent à un appel à penser cet investissement dramaturgique des langues au pluriel, à « franchir le mur des langues » entre communautés théâtrales pour permettre la « cohabitation des langues sur les scènes de théâtre » (Saint-Pierre et Couture).

Du côté anglophone, on a peu donné suite à l’ouvrage panoramique de l’Américain Marvin Carlson, Speaking in Tongues: Languages at Play in the Theatre, pour enquêter les lieux où se joue le plurilinguisme théâtral canadien. De plus, la mise en valeur de l’interculturalisme comme pratique et comme méthode d’analyse a occulté un discours plus spécifique sur la place du plurilinguisme dans le théâtre canadien.

Ce numéro thématique bilingue (français et anglais) propose de mettre côte à côte des praticiens et des chercheurs qui s’intéressent à différentes combinaisons linguistiques du théâtre au Canada. L’idée est de dépasser l’étude des langues du théâtre au Québec et au Canada francophone, et même celle du bilinguisme au Canada, pour traiter plus globalement des multiples formes des langues et du théâtre au Canada. Il s’agit avant tout d’une proposition d’ordre méthodologique et comparatiste, qui offre un aperçu horizontal des différentes combinaisons plurilingues au théâtre au Canada, des différentes communautés théâtrales qu’elles visent et des méthodes qui servent à les analyser.

Axes de réflexion possibles suggérés aux auteurs (liste non exhaustive) :

  • Méthodes de la pratique du théâtre plurilingue au Canada (surtitrage, traduction, traduction ludique, non-traduction,
) et méthodes d’analyse de cette pratique;
  • Théories du plurilinguisme et de l’hétéroglossie (Bakhtine) et leur importance pour 
la pratique et la réflexion théâtrales au Canada;
  • Plurilinguisme et théâtre exilique, diasporique, autochtone, postcolonial, 
postdramatique et environnemental au Canada;
  • Dramaturgie canadienne et effacement du plurilinguisme, stratégies d’évocation du 
plurilinguisme (par ex. jeu des accents);
  • L’acteur plurilingue : formation, développement et reconnaissance;
  • Publics de théâtre et compétences linguistiques au Canada.

 

Les propositions d’articles comportant vos coordonnées institutionnelles sont à remettre à nnolette@fas.harvard.edu, art.babayants@utoronto.ca et tric.rtac@utoronto.ca jusqu’au 15 janvier 2016. Les propositions seront acceptées pour le 1er février 2016 sous condition d’une évaluation subséquente des articles par les pairs. Les articles de 7000 mots seront à remettre le 15 avril 2016.

Works Cited / Bibliographie

Bovet, Jeanne. « Présentation. » Études françaises 43.1 (2007): 5-7. Print.
Carlson, Marvin A. Speaking in Tongues: Language at Play in the Theatre. Ann Arbor: University of

Michigan Press, 2006. Print.
Couture, Philippe, et Christian Saint-Pierre. « À quand un théâtre montréalais bilingue? » Jeu: Revue de théâtre 145 (2012): 6-8. Print.

 Posted by Dospel & GanjaParker