APPEL À CONTRIBUTIONS: Pleins feux sur les festivals

décembre 12, 2016 | Uncategorized


Recherches théâtrales au Canada / Theatre Research in Canada, Numéro thématique : Pleins feux sur les festivals

À paraître sous la direction de Ric Knowles

Treize ans se sont écoulés depuis la dernière fois qu’une revue a consacré un numéro au thème des festivals (Contemporary Theatre Review 13.4, en 2003). Or, il reste vrai que, comme l’a fait valoir Karen Fricker dans ce numéro de CTR, « les festivals sont un sujet complexe et peu théorisé dans le domaine des études théâtrales. Ce sont des sites d’une importance cruciale pour la production, la distribution et la réception de productions théâtrales à l’échelle locale, nationale et internationale, et pourtant, peu de chercheurs ont analysé le fonctionnement des festivals contemporains et les significations qu’ils contiennent et qu’ils diffusent. »

Nous assistons ces dernières années à une multiplication et à une diversification exponentielles de festivals organisés au Canada et à l’échelle internationale. Des manifestations qui étaient autrefois de simples événements ont été « festivalisées » et sont maintenant structurées, commercialisées et promues de façon à mettre en valeur les identités de marque, les centres urbains en tant que destinations touristiques et l’attractivité des « villes créatives » et ce, tout en participant à l’« événementalisation » de la culture. Ces pratiques adoptées par des entreprises, des municipalités et l’État, et la littérature critique qui les appuie, se sont moins intéressées au contenu et à l’impact des festivals internationaux s’inspirant des cultures et des formes culturelles multiples qu’ils représentent, pas plus qu’ils ne se seraient interrogés sur le rôle que jouent les festivals dans l’un des processus les plus importants de notre époque : la communication et l’échange interculturel.

Pendant ce temps, un nouveau genre de festival est arrivé sur la scène qui permet à des petites compagnies de théâtre et de performance interculturel comme Aluna Theatre à Toronto, MT Space Theatre à Kitchener et le festival Prismatic à Halifax de court-circuiter le courtage diplomatique et de présenter des festivals consacrés explicitement à l’interculturel et aux rapports entre le local et le transnational. Des festivals comme ceux-ci échappent au phénomène du participant qui arrive, monte son spectacle et repart, souvent sans voir le travail des autres et encore moins s’engager dans un dialogue interculturel. Lors d’événements populaires à petite échelle comme le festival Panamerican Routes/RUTAS panamericanas d’Aluna Theatre et le festival IMPACT de MT Space, les conférences, les colloques et les ateliers servent de lieux de négociation et d’échange interculturel et sont tout aussi importants que les spectacles qu’on y voit, sinon plus.

Recherches théâtrales au Canada/Theatre Research in Canada est présentement à la recherche d’articles en français ou en anglais pour un numéro consacré au festival et à la « festivalisation », dans lequel nous nous intéresserons au rôle des festivals dans les échanges interculturels, intraculturels, interdisciplinaires et esthétiques. Nous vous invitons à présenter des textes sur des festivals comme le PuSH ou le Talking Stick de Vancouver, le High Performance Rodeo à Calgary, le festival IMPACT à Kitchener, le Panamerican Routes/RUTAS Panamericanas, Summerworks, Nuit Blanche, ou Luminato de Toronto, le festival TransAmérique de Montréal, Montréal Complètement Cirque, le festival Prismatic à Halifax, ou le Sound Symposium à St. John’s. Des contributions sur des festivals de petite taille ou en émergence, des festivals fringe, des circuits festivaliers ou des artistes ou productions circulant à l’intérieur de ces circuits seraient également les bienvenus, de même que des études comparatives sur le sujet.

Voici des aspects de la question que vous pourriez choisir d’aborder :

Le festival comme lieu de tension entre le local et le mondial et lieu de négociation (inégale?) entre cultures et formes culturelles

Les effets de la mondialisation, des discours de promotion de l’urbanité (la théorie de la « ville créative », par exemple) et des images de marque sur la présentation et la pratique des négociations transculturels et interculturels dans le contexte des festivals

  • Le phénomène de la « ville des festivals »
  • Les festivals centrés sur le développement de nouvelles pièces
  • La participation du Canada aux festivals à l’échelle internationale
  • Le festival et la performance autochtone
  • Les festivals, le genre et la sexualité
  • Le festival et la gouvernance et la promotion à l’échelle municipale
  • Le festival et l’espace urbain ou rural
  • Le festival comme destinations touristique
  • Le festival et le mythe du lieu “Place Myths”
  • La « festivalisation » et l’« événementalisation » de la culture
  • Le festival comme lieu d’expérimentation esthétique et (inter)disciplinaire
  • Le financement et la commandite des festivals

Nous vous invitons à soumettre vos contributions d’ici le 1er novembre 2017. Les articles ne doivent pas compter plus de 7000 mots et doivent être présentés à interligne double et être mis en forme selon les normes MLA. Veuillez envoyer vos articles de même qu’une brève notice biographique à :

Ric Knowles, rédacteur invité, au rknowles@uoguelph.ca, avec en copie conforme à l’équipe éditoriale d’RTaC au tric.rtac@utoronto.ca.

(Pour lire notre guide de présentation d’un article, allez au http://tricrtac.ca/fr/for-authors/.)

La parution du numéro est prévue pour mai 2019.

 Posted by Dospel & GanjaParker