APPEL À CONTRIBUTIONS: Theatre Research in Canada/ Recherches théâtrales au Canada Numéro thématique : « Au croisement de l’âge et de la performance »

November 21, 2019 | Uncategorized


Directeurs du numéro :

Benjamin Gillespie (The Graduate Center, CUNY)
Julia Henderson (University of British Columbia)
Núria Casado-Gual (Université de Lleida, Catalogne, Espagne)

À mesure que les populations vieillissantes continuent de croître avec rapidité, engendrant ce que Robert N. Butler appelle la « révolution de la longévité », une prise de conscience s’effectue quant aux inégalités culturelles systémiques dont les personnes plus âgées sont la cible. Les chercheurs en études sur le vieillissement, un domaine en sciences humaines en plein essor en ce moment, ont commencé à explorer de quelles façons les attentes culturelles normatives liées à l’âge (comment l’on doit agir en fonction de son âge, par exemple) imposent des limites sur les personnes plus âgées et conditionnent nos perceptions de la vieillesse (et nos préjugés à son égard). Comparativement à d’autres aspects de l’identité — le genre, la sexualité, la race ou les capacités, par exemple —, on s’est peu intéressé jusqu’ici à l’âge. Or, selon Margaret Morganroth Gullette, pionnière des études sur le vieillissement, l’âge est « ancré dans des systèmes implicites de discrimination pour lesquels il n’existe pas de mouvement de résistance adéquat » (15, traduction). Elinor Fuchs, une des premières chercheures à intégrer explicitement la perspective des études sur le vieillissement en recherches théâtrales, affirme quant à elle que « la ligne de démarcation entre la jeunesse et la vieillesse continue de nous échapper » parce que contrairement aux autres marqueurs identitaires, il s’agit d’une catégorie ouvertement dynamique fondée sur deux principes contradictoires : le changement et la continuité (70, traduction).

Les chercheurs qui s’intéressent aux aspects culturels des études sur le vieillissement ont commencé à se servir de l’âge comme point de rencontre entre de nombreuses disciplines. Or, Valerie Barnes Lipscomb fait valoir que « le théâtre accuse du retard à ce chapitre, s’intéressant davantage aux projets de théâtre auxquels participent des personnes âgées qu’à la théorisation du vieillissement » (193, traduction). Ce numéro thématique cherche à comprendre le rôle et le potentiel du théâtre dans le renforcement de la discrimination fondée sur l’âge et la résistance à celle-ci, de même que son rôle dans les récits de déclin qui mettent de l’avant une vision négative de la vieillesse (Gullette 2004). En élargissant le champ de recherche des études théâtrales et des études de la performance de sorte à y intégrer des perspectives empruntées aux études sur le vieillissement, nous pourrons mieux comprendre la construction de l’âge, de même que les divers phénomènes liés au vieillissement et ses qualités performatives. Comme le démontre Michael Mangan dans sa monographie Staging Ageing: Theatre, Performance and té Narrative of Decline, bon nombre des préoccupations qu’ont en commun les chercheurs en théâtre et les artistes de ce milieu — l’empathie et la subjectivité en théâtre et sur scène, par exemple — sont intrinsèquement engagées dans la perception de l’identité conditionnée par l’âge (même si celle-ci demeure souvent inconsciente).

Situé au croisement des études du théâtre, de la performance et du vieillissement en lien avec la culture, ce numéro thématique sera le premier à porter spécifiquement sur le rôle que joue l’âge dans le contexte du théâtre et de la performance au Canada. Il s’intéressera aux identités liées à l’âge tout au long du parcours de vie et s’interrogera sur la discrimination fondée sur l’âge et la résistance à celle-ci en s’attardant à des enjeux liés à la temporalité, à l’esthétique, à l’incarnation, à la différence, à la langue, à la performance et à la performativité.

Les propositions pourront explorer les pistes suivantes (la liste n’est pas exhaustive) :

  • En suivant les réflexions de Kathleen Woodward et Anne Davis Basting, comment les représentations sur scène du vieillissement et les pratiques de distribution des rôles en théâtre nous aident-elles à lire le corps vieillissant sur scène et hors scène?
  • Comment les performances liées au genre, à la sexualité, à la race et aux capacités recoupent-elles les performances liées à l’âge et la performativité?
  • En quoi les arts vivants nous incitent-ils à regarder l’âge autrement que le font d’autres formes culturelles comme le cinéma?
  • Comment les dramaturges, les compagnies théâtrales, les metteurs en scène ou les comédiens de l’époque contemporaine réussissent-ils à surmonter les stéréotypes associés au vieillissement?
  • Quelles nouvelles conceptions de l’âge et du parcours de vie émergent des pratiques employées en théâtre et en performance?

Nous invitons les personnes intéressées à soumettre par courriel un résumé d’article de 300 mots d’ici le 1er février2020 à l’adresse ageperformancetric@gmail.com, avec copie conforme à l’équipe éditoriale de la revue au tric.rtac@utoronto.ca.

Comme RTaC est une revue bilingue, vous êtes libres de proposer une contribution en français ou en anglais.

Pour prendre connaissance de notre guide de présentation d’un article, allez au https://tricrtac.ca/fr/for-authors/.

La parution du numéro est prévue pour novembre 2021. 

Sources citées :

Basting, Anne Davis. The Stages of Age: Performing Age in Contemporary American Culture. University of Michigan Press, 1998.

Butler, Robert N. The Longevity Revolution: The Benefits and Challenges of Living a Long Life. Public Affairs Press, 2008.

Fuchs, Elinor. « Estragement: Towards an “Age Theory” Theatre Criticism ». Performance Research, vol. 19, no 3, 2014, pp. 69–77.

Gullette, Margaret Morganroth. Aged by Culture. The University of Chicago Press, 2004.

Lipscomb, Valerie Barnes. « Age in M. Butterfly: Unquestioned Performance ». Modern Drama, vol. 59, no 2, 2016, pp. 193–212, Project Muse, doi:10.3138/md.59.2.4.

Mangan, Michael. Staging Ageing: Theatre, Performance and the Narrative of Decline. Intellect, 2013.

Woodward, Kathleen. Aging and Its Discontents: Freud and Other Fictions. Indiana University Press, 1991.

——

 Biographies des éditeurs

Benjamin Gillespie termine en ce moment un doctorat en théâtre et performance au Graduate Center de CUNY. Dans le cadre de sa thèse, il analyse les intersections du vieillissement et de la temporalité queer dans l’œuvre de la célèbre compagnie Split Britches de New York. Benjamin est rédacteur adjoint de la revue PAJ: A Journal of Performance and Art. À New York, il enseigne le théâtre et les études de la performance à la New School University, au collège Marymount Manhattan et au collège Macaulay Honors. Avec Julia Henderson, il coanime un groupe de travail sur l’âge et la performance parrainé par l’ACRT. Ces dernières années, il s’est mérité le prix Robert Lawrence et a publié des articles et des comptes rendus dans Canadian Theatre Review, Theatre Research in Canada/Recherches théâtrales au Canada, Theatre Journal, PAJ, Theatre Survey, Modern Drama, et Performance Research, de même que dans plusieurs anthologies.

Julia Henderson est une boursière postdoctorale au département de communications de l’Université Concordia et au sein du projet ACT (Ageing + Communication + Technologies, « vieillissement, communications et technologies »). Julia a obtenu un doctorat en théâtre à la University of British Columbia in 2018. Dans le cadre de sa thèse, elle a examiné des représentations du vieillissement et de la vieillesse dans le théâtre contemporain en s’intéressant notamment aux mécanismes qu’ont pu mobiliser les dramaturges pour éviter les stéréotypes et les tropes négatifs liés au vieillissement. Sa recherche porte en ce moment sur la création d’une performance collective qui permet à des personnes vivant avec la démence ou d’autres formes de perte de mémoire liées au vieillissement. Julia a un parcours d’actrice professionnelle et d’ergothérapeute. Ses travaux ont été publiés dans The Journal of American Drama and Theatre, Theatre Research in Canada/Recherches théâtrales au Canada, Research in Drama Education: The Journal of Applied Theatre and Performance, Age, Culture, Humanities: An Interdisciplinary Journal, Canadian Theatre Review, de même que dans le tout premier numéro du Thornton Wilder Journal, qui paraîtra sous peu. La communication qu’elle a présentée à un colloque sur le thème du vieillissement à l’Université Trent en 2019 lui a valu une récompense pour un.e chercheur.e en début de carrière remise par le European Network in Aging Studies et le North American Network in Aging Studies, les réseaux européen et nord-américain des études sur le vieillissement.

Núria Casado-Gual est professeure adjointe au département d’anglais et de linguistique à l’Université de Lleida, où elle enseigne le théâtre et la littérature en langue anglaise et occupe le poste de chef de département. Chercheure principale du groupe de recherche Grup Dedal-Lit depuis 2013, elle a (co-)dirigé trois projets importants sur le vieillissement et la création littéraire et a codirigé trois collectifs consacrés aux récits de vieillissement (en 2004, 2016 et 2019). Ses travaux actuels, dont elle fait part en présentant des communications et en publiant des articles dans des journaux comme Ageing & Society et Theatre Research in Canada/Recherches théâtrales au Canada,portent notamment sur l’interaction entre le vieillissement et la créativité en théâtre. Tout en se consacrant à ces recherches savantes, Núria Casado-Gual, mène une carrière en théâtre. À ce jour, elle a publié six pièces de théâtre écrites en catalan. La comédie dramatique Prime Time, montée pour la première fois au colloque SIforAGE en 2016, a été présentée à plusieurs reprises sur plusieurs scènes catalanes entre 2016 et 2018. C’est la première pièce de Núriaà être publiée en anglais (2018).

 Posted by Dospel & GanjaParker